Sélectionner une page

Pâques symbolise, depuis la nuit des temps, une fête de partage et de renaissance. Loin des célébrations religieuses officielles, cette période est surtout un moment de merveilleuses festivités familiales et amicales.

L’origine de ces cérémonies remonte à des bergers nomades qui profitaient de la première pleine lune du printemps pour faire la transhumance de leurs troupeaux vers les pays chauds du Moyen-Orient. Pâques est devenu, avec le temps, une réunion solennelle et joyeuse autour de mets plus gastronomiques les uns que les autres.

Lapin en chocolat
Lapin en chocolat

À ce moment-là, lorsque la végétation renaît, la rigueur hivernale cesse, on sacrifie un agneau afin de rassasier chacun des membres de sa famille.

Fixée depuis toujours au premier dimanche après la première pleine lune (celle qui suit le 21 mars – au plus tôt le 22 mars – au plus tard le 25 avril), la fête de Pâque est la célébration du retour de la lumière, du réveil de la nature et ceux-ci sont souvent symbolisés de multiples façons, en fonction de sa région et de son pays. Convivialité, partage, fleurs, couleurs, saveur, tradition pour tous, gaieté, joies et euphorie en fer de lance.

Gâteau - Pâques
Gâteau – Pâques

Mais comment se fête Pâques dans le monde ?

Des États-Unis, en passant par la Russie jusqu’à l’Australie, les familles mettent les petits plats dans les grands. Cette période regroupe de multiples réjouissances. Et ce contexte festif est très spécifique à la période calendaire. Le printemps est là et la vie s’offre à nous.

En Angleterre, le traditionnel Pancake Thursday représente lui aussi l’arrivée du printemps. Cuisiner crêpes et pancakes à cette période permet de recevoir et de souhaiter chaleur et lumière à chacun pour la nouvelle saison à venir. Comme une dédicace que l’on ferait au rythme de la nature qui se renouvelle.

Plat - Pâques
Plat – Pâques

Un peu plus à l’est, en Australie par exemple, déguster des « hot cross buns » est presque jubilatoire. Ce sont de délicieux petits pains briochés sucrés aux épices, garnis de raisins secs et parfois de zestes d’agrumes. De quoi se languir d’arriver à cette période exaltante.

Sur d’autres continents, la cuisine traditionnelle est mise à l’honneur. En Afrique, on demande aux voisins de se joindre à la fête familiale. Chacun est responsable de la confection d’un met apporté pour la communauté. Semoule de mil, pâte d’arachide, jus de baobab essentiellement. L’idée principale étant de se réunir. Rire et jouer pour honorer la nouvelle saison.

En Europe,

L’Italie propose quant à elle un gâteau salé avec des œufs durs et des épinards (la Torta pasqualina) et une savoureuse brioche traditionnelle sucrée en forme de colombes (Colomba Pasquale). Que de douceurs pour exalter les estomacs des plus gourmands !

En Hongrie, Bulgarie, Allemagne, Écosse, Finlande, les œufs sont minutieusement peints, cuits, décorés, bariolés. Les couleurs chaudes prédominent : rouge, jaune et blanc en priorité. Certains œufs représentant toute la symbolique de la belle saison. Présents partout, ils sont à l’origine de jeux, recettes, cachettes, chasses, courses favorisant la convivialité. Accompagnés de friandises et de pralines, ils sont dissimulés ou offerts pour la joie de tous.

Plus au sud, en Espagne, on agrémente le plat de gigot originel de morue séchée, tapas salés ou sucrés de formes diverses (panades ou robiols). Des biscuits à base de pâte à levure y sont même rajoutés. L’agneau traditionnel est donc agréablement revisité.

En France, l’agneau pascal et le chocolat font le bonheur de tous. Nous y ajoutons volontiers des légumes nouveaux (petits pois, haricots verts, pommes de terre, carottes) qui représentent l’apothéose d’une journée passée ensemble.

Une très belle fête,

Lapins, œufs, cloches et multiples réjouissances sont représentatifs de ce jour radieux pour tous. Certains se déguisent, certains se retrouvent, certains s’exaltent des parfums de renouveau. Des fleurs jaunes, blanches, des bouquets de branches de saule, des peintures et des couleurs vivifiantes sont de la fête. 

Décoration de Pâques
Décoration de Pâques

Car au printemps, le réveil de la nature est aussi le réveil de nos sens. Dans une palette d’odeurs fraîches, quoi de mieux que de laisser s’exprimer les effluves de plats mijotés ? Emprisonner dans la cuisine tous les arômes possibles, puis les laisser s’envoler et les partager le jour J en famille.

Vite, il ne faudrait pas que le soleil fasse fondre les œufs et lapins en chocolat déjà cachés !!!

Agnès.J

Sources : WikipédiaChezbeckyetlizrecette.africaChezbeckyetliz

Pin It on Pinterest