Sélectionner une page

Enfin, les nuits commencent à raccourcir, et le soleil se lève de plus en plus tôt. Nous sommes en route vers une nouvelle saison. Eh oui, le printemps arrive maintenant. Nous avons déjà passé une bonne partie de l’hiver au chaud, mais début février il faut songer – enfin – au printemps et aux beaux jours à venir pour profiter du jardin. Ce fameux printemps tant attendu et espéré lorsque nous nous blottissions sur le divan, en pyjama de laine ou pilou pilou. Eh oui, le printemps va débouler à grand renfort de lumière et de renouveau.

Légèreté et chaleur, rires et enthousiasme nous donnent rendez-vous dans quelques semaines. Observez donc les jours qui commencent à rallonger, même si la terre reste encore quelque peu gelée : il lui reste encore un peu de temps pour finir de se régénérer. Bientôt nous pourrons aller choisir les nouvelles graines à planter pour revitaliser nos balcons et nos envies encore endormis par le froid. Nous pouvons déjà y songer avec joie et allégresse.

Jacinthe de raisin | Photo gratuite | LibreShot

Pour tous les goûts

Que l’on soit fleurs ou légumes, les rayons des jardineries promettent déjà de nous donner le plaisir de voir mille couleurs chatoyantes. Et que l’on ait la chance d’avoir un balcon, une terrasse, un jardin ou une simple jardinière, ce bel écrin de terre illuminera notre extérieur tel un feu d’artifice longuement préparé. D’ailleurs, les dernières tendances s’accordent à favoriser aussi les cultures d’intérieur (cactus, potées, ou cultures en bac d’herbes aromatiques par exemple). Février, historiquement, est le mois des verseaux. En astrologie, il centralise à lui seul toutes les représentations du renouveau.

Comme les graines qui attendent patiemment d’être plantées, les fleurs et les légumes prendront bientôt un malin plaisir à nous faire attendre l’éclosion de leurs premiers bourgeons. Pour le balcon, choisissez les premiers végétaux du calendrier du jardinier. Cosmos, coquelicots, œillets d’Inde, pavots… Leurs couleurs ensoleillent immédiatement une fenêtre et le cœur de ceux qui les admirent. Rouge, rose, orangé, tel un soleil à son zénith.

Selon le climat sous lequel vous habitez, et simplement pour pouvoir profiter d’un joyeux été, veillez aux températures environnantes : tant que les saints de glace ne sont pas passés (à la mi-mai), il faudra faire attention à ces boutures. Néanmoins, nous avons acquis mille astuces afin de protéger nos semis. Des bâches, de la paille, des voiles de fibre, l’important est de songer à protéger les graines et à les entreposer dans des espaces préservés du froid. Le but étant de pouvoir se faire plaisir avant tout. Retrouver, avec hâte, les gestes de la plantation et faire de son jardin une création personnelle.

Un bonheur à l’état pure

Jardiner est un loisir à part entière. Et ça tombe bien, plonger scrupuleusement ses mains dans la terre et malaxer du terreau à pleines poignées rend heureux et enjoué. On aurait tort de s’en priver. Comme le soleil laisse sa place à la lune le moment venu, le printemps va doucement prendre la place de l’hiver.

Chaque chose en son temps, c’est le merveilleux et immuable cycle de la vie qui poursuit son cours. Certains philosophes se basent d’ailleurs sur ce cycle dans de nombreuses citations : « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme (Antoine Laurent de Lavoisier) et « qui plante un jardin plante le bonheur » proverbe chinois. Alors, libre à nous de nous rendre dans notre jardinerie préférée, de choisir et d’imaginer toutes les couleurs que nous souhaiterions voir se décliner sous nos yeux. Du feuillage, des fleurs, des arbres, des vivaces, des persistants, tout est au bout de nos doigts.

Jardin Fleuri Ulsan - Photo gratuite sur Pixabay

Un art…

La magie du jardinage permet, comme l’art, de laisser parler notre imagination au profit de notre plaisir personnel. Faire fusionner, si on le souhaite, les fleurs mêlées aux légumes ou vice versa dans un ensemble euphorique. Parce que jardiner est un jeu. Et pour avoir les meilleurs résultats, il s’avère que nous devons suivre le rythme des saisons. Sans aucune contrainte, planter aujourd’hui pour mieux récolter demain. Composer nos bouquets et nos salades avec bonheur et allégresse. Prendre le temps de s’émerveiller de l’éclosion de nos boutures.

Comme chaque plantation en devenir, nous ne manquerons pas d’apporter assez d’eau et de chaleur à nos nouvelles graines devant rester protégées encore quelques semaines à l’abris du froid. Ressortons bacs, jardinières, bèche, râteau, arrosoir et tuteurs pour aider les bourgeons à se montrer. Patience et persistance pour le plus grand plaisir des yeux.

Plusieurs sachets de graines sont déjà entreposés sur le balcon, il ne manque plus que le soleil pour venir éclairer la ferveur du jardin à composer. Privilégier les couleurs chaudes et vives ne manquera pas d’impacter notre moral, car à ce stade de l’intersaison, le temps est venu d’aller vers le beau, le florissant, le vivifiant qui émane de nos racines. Et qui nous tire vers le haut, comme les branches sont attirées vers le ciel.

Agnès

Pin It on Pinterest