Sélectionner une page

Les achats suspendus : 2200 cafés « suspendus » au Royaume-Uni, en France, à Québec jusqu’en Australie attendent d’être servis à l’instant où nous écrivons ! Peut-être avez-vous offert l’un d’entre eux ?

Si vous n’avez pas encore eu vent de cette initiative, nous vous proposons une session de rattrapage dès maintenant.

Le principe du café « suspendu » est simple :

Le client commande un café, il en paie deux et offre ainsi la possibilité à une personne démunie de venir boire ce café « en attente ». La formule a été déclinée sur bien des produits de première nécessité par des commerçants et restaurateurs au grand cœur : baguettes, soupes, sandwiches. La démarche a même inspiré d’autres domaines tout autant essentiels à l’intégration sociale :  des salons de coiffure ou des lieux de culture ont adhéré à cette idée de l’achat solidaire. Le client généreux peut aider une personne en difficulté à bénéficier d’une coupe de cheveux, d’un billet de spectacle…

Les cafés suspendus au Quebec via l’application

Pourquoi cette appellation étrange d’achat « suspendu » ?

Par une malheureuse traduction mot à mot de terme italien sospeso. En effet, cette pratique est apparue dans la région de Naples dès le début du XXe siècle. Abandonnée pendant quelques décennies, c’est après la seconde guerre mondiale que les napolitains ont redonné vie à cette tradition qui n’a cessé depuis de traverser les frontières bien au-delà de l’Europe. Un caffè sospeso attend désormais dans de nombreux pays une personne en quête d’un peu de chaleur, qu’elle soit un retraité, un étudiant, une personne sans travail ou sans logement. Pour trouver les partenaires, vous pouvez consulter la plateforme du café solidaire (www.coffeefunders.fr/). En France, vous pouvez repérer les initiatives locales qui déclinent la démarche par une affiche ou une ardoise sur la devanture ou au comptoir.

Capture d’écran du site coffeefunders.fr – Carte interactive des cafés suspendus à travers le monde.

Une pratique qui se développe en France

Cette pratique gagne de plus en plus en notoriété. Elle est de plus en plus connue des commerçants, clients et personnes en difficulté. Il n’est donc pas trop tôt pour se préparer à la journée mondiale du café suspendu qui aura lieu le 10 décembre. Nous pouvons faire connaître ce geste de solidarité aux commerçants de notre quartier, en parler autour de nous bien avant cette date. Les bénéficiaires pourront s’attabler en terrasse et commander un café, comme tout un chacun. Partout ailleurs, ils pourront demander sans tendre la main les yeux baissés, et recevoir ce qui est humainement nécessaire avec dignité, debout, la tête droite.

Emmanuelle P

Pin It on Pinterest