Sélectionner une page

Une réintroduction réussie en Espagne. Notre tour du monde des bonnes actions continue et nous évoquons aujourd’hui une initiative venue d’Espagne à propos d’oiseaux, disons de grands oiseaux ! 

Grâce à l’aide de l’ONG Grefa, et de la Fondation Biodiversité, organe appartenant au Ministère de la Transition Ecologique espagnol, plusieurs variétés d’oiseaux ont été réintroduites dans des zones où elles avaient disparu. Il s’agit ici plus particulièrement de rapaces, tels que le busard cendré ou le milan royal, certaines de ces espèces atteignent les trois mètres d’envergure. Impressionnant non ? 

Les oiseaux de proie ont été introduits au nord de l’Espagne (Sierra de la Demanda et dans les Pyrénées) et ont proliféré. Auparavant menacés d’extinction, leur nombre a nettement augmenté ce qui a garanti la survie de l’espèce. Depuis près d’un an, le projet +GRAPEQ a été mis en place par l’ONG Grefa

Il a rapidement montré son efficacité, les oiseaux étant aujourd’hui profondément implantés dans les écosystèmes locaux. Ces grands oiseaux sont indispensables à ces derniers, en contrôlant le nombre de rongeurs et de nombreuses petites bêtes, ils assurent un équilibre dans la population des écosystèmes. 

L’association Grefa, créée en 1981, a depuis soigné près de 80 000 animaux dans son Hôpital de la Faune Sauvage, basé sur Madrid, bravo à eux ! 

Paul P.

Pin It on Pinterest