Sélectionner une page

Kdog : les chiens renifleurs de cancers
Kdog : les chiens renifleurs de cancers

Kdog : les chiens renifleurs de cancers. Un essai clinique qui repose sur le meilleur ami de l’Homme… et sur son museau hyper développé ! 

Il est bien connu que le chien est un très bon renifleur. Avec près de 250 millions de cellules olfactives selon les races, comparé à seulement 10 millions chez l’Homme, il nous dépasse de loin !Cette grande qualité a déjà été utilisé au cours des siècles pour plusieurs activités, que ce soit la chasse ou bien les sauvetages de montagne. Et depuis quelques années, il est aussi utilisé pour suivre notre santé. 

Des études qui ont du flair…

Dans une étude préliminaire en 2006, des chiens sont capables de repérer avec 99% de précision un cancer du poumon à partir d’urine de patients. En 2011, cette fois à partir d’échantillons de la respiration de patients, on parle d’une détection spécifique à près de 93%. En 2017 le projet Kdog lancé par l’Institut Curie, centre de recherche sur Paris, annonce une efficacité à 100% dans la détection du cancer du sein. Pendant 6 mois, 2 malinois sont formé à la détection précoce du cancer du sein sur 130 femmes volontaires. Et depuis quelques mois, l’Institut a annoncé le début de la phase d’essai clinique du projet sur près de 450 femmes. 

Si, en France, on se focalise aujourd’hui sur le cancer du sein et de la prostate, le travail et l’avancée scientifique se font de manière internationale : cancer du col de l’utérus pour le Mexique, celui sur la prostate et les ovaires pour les Etats-Unis encore le cancer du poumon pour la Hongrie, l’effort est commun. 

En associant jeux à travail, le chien nous offre de grandes perspectives dans la détection précoce de cancers. Après les sauvetages en mer ou en montagne, les chiens d’aveugle et maintenant les chiens médecins… Les chiens sont nos meilleurs alliés !

Sources :
        > ncbi 1er article
        > ncbi 2ème article
        > leparisien

Sarah P. 

Pin It on Pinterest