Afin de limiter l’impact environnemental du trafic aérien, la recherche se tourne de plus en plus vers les carburants alternatifs « verts ».


Ces carburants alternatifs qui ont actuellement la côte dans le monde de la recherche s’intéressent particulièrement aux micro-algues. Certaines espèces contiennent un taux élevé d’huiles grasses, ce qui augmenterait le temps de combustion du carburant et donc diminuerait la consommation.

Le projet « greenstars » qui associe plusieurs laboratoires Français ambitionne d’être un des leaders du biocarburant à base de micro algues d’ici 5 ans, et des grands acteurs du secteur aéronautique comme EADS se sont également déjà engagés dans cette belle aventure pour une planète plus propre. Et ça, c’est une Actualité Bonne Nouvelle !

Thomas B.

Pin It on Pinterest